Viens, approche petit, rejoins la secte osienne
Mais regardez qui voilà ! Bonjour Invité et (re)bienvenue sur OS !
Envie de nouveaux petits camarades à traumatiser ? Pensez à voter régulièrement
Devinette osienne : Pas de ... pas de
Soutenez le forum sur Bazzart et PRD
N'oubliez pas de faire vos propositions dans les Mini-Jeux pour cet été !
De nombreux Scénarios de Sorciers Vacants n'attendent que votre plume ! Venez les découvrir
Omag' a sa propre vidéo grâce au talent de SURICATE. la regarder !

Partagez | 
 

 5 ❄︎ Le Gouvernement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Directeur de Durmstrang et Professeur d'Apprentissage de résistance et d'endurance
avatar
Konstantin Wojewodka
Directeur de Durmstrang et Professeur d'Apprentissage de résistance et d'endurance
bad is the new good
Messages : 305
Points : 800
MessageSujet: 5 ❄︎ Le Gouvernement   Ven 27 Mar 2015 - 14:08


Le Gouvernement
Money, power, glory



Introduction

La Bulgarie Magique a toujours été le point névralgique de l’Europe de l’Est notamment par son école prestigieuse mais aussi par sa richesse historique et politique. Des Doulo, clans qui fonda la Bulgarie Magique, aux Vulchanova triomphants et majestueux, en passant par les tsars, fiers et pompeux, pour finalement arriver jusqu’au Triumvirat, la Bulgarie peut se targuer d’avoir une histoire complexe et des régimes politiques fascinant et impressionnants. Si les pays a toujours possédé un peuple fier et affirmé, on peut dire que la démocratie et la tolérance n’ont pas toujours été des leitmotivs importants et encore aujourd’hui bien que le Triumvirat tente de changer les choses. Les dernières modifications intervenes en Bulgarie pendant ce dernier siècle semblaient pourtant mener vers un semblant d’égalité. La question du sang pur ou pas a d’ailleurs été d’une grande importance pendant ces dernières années. L’arrivée des tsars marqua la domination des sang-purs. Devenus maîtres des lieux par droit selon leur principes, ils menèrent les épurations avec ferveur jusqu’à repousser l’ennemi aux frontières du pays. Mais, alors que ceux-ci se pensaient tranquilles et invincibles, la roue tourna et ce furent les sang-mêlé et les nés-moldus qui finirent par retourner sur leurs terres d’origines, déclenchant ainsi la fameuse révolution de 1970 et l’exécution du tsar. Depuis lors, un état un peu plus « démocratique » naquit. Cependant, beaucoup de contestations, encore aujourd’hui, se font entendre dans le monde sorcier notamment auprès des sangs purs et si cet état veut donner une image de démocratie, il n’en est en réalité rien. La Bulgarie reste et restera un état militaire: « Plutôt paraître barbares que faibles »


OMAG'OSAN STRANA


Dernière édition par Konstantin Wojewodka le Ven 27 Mar 2015 - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omagosan-strana.forumactif.org
Directeur de Durmstrang et Professeur d'Apprentissage de résistance et d'endurance
avatar
Konstantin Wojewodka
Directeur de Durmstrang et Professeur d'Apprentissage de résistance et d'endurance
bad is the new good
Messages : 305
Points : 800
MessageSujet: Re: 5 ❄︎ Le Gouvernement   Ven 27 Mar 2015 - 14:09


Le Gouvernement
Money, power, glory



L'Etat Bulgare avant 1970

Comme le veulent les régimes gouvernés par un seul homme, la politique instaurée par le tsar et celui du khan ne fut pas la plus démocratique que la Bulgarie ait pu connaître. Le pays a cependant connu une alternance dans son histoire entre la dynastie des khans (les Vulchanova) et des tsars qui se disputaient le pouvoir pendant des siècles. Ce fut seulement en 1910, après la mort du khan que le premier tsar de cette décennie fut mis au pouvoir, renforçant le pouvoir des sangs purs.
En effet, à la fin de la précédente guerre, le khan souhaita récompenser ses fidèles sangs purs en leur attribuant des terres. Les vingt-huit plus grandes familles de sangs purs qui avaient participé à la guerre et la reconquête se virent attribuer des oblasti qu’ils dominaient et dont les enfants hériteraient de droits à la mort de leurs géniteurs. Le peu de sang impurs qui restaient dans le pays ne possédaient ainsi rien et la plupart vivaient dans une pauvreté certaine. Ils se devaient même parfois d’être les serviteurs des sangs purs mais pouvaient aussi être expulsés selon l’humeur du propriétaire.
Le pouvoir du tsar a toujours été considéré comme un des plus durs et des plus restrictifs par rapport à celui du khan. Ainsi, le tsar exerçait les pleins pouvoirs sur le pays, se réunissant avec les vingt-huit chefs de famille des oblasti. Généralement, les jupanis ne faisaient que donner des conseils et seul le tsar prenait les décisions. Ces réunions avaient généralement lieu au Conseil Suprême dans la capitale de l’époque Veliko Tarnovo au palais impérial. Ce système encourageait notamment les familles de sangs pur à se faire bien voir du tsar pour essayer d’avoir le plus d’influence sur celui-ci et que leur choix, qui généralement était dans l’intérêt de leur famille, soit pris en compte par celui-ci.
En dehors du tsar, le Ministère de la Magie avec ses différents départements dirigeait aussi le pays bien que toutes les décisions finales ne passaient pas par celui-ci. Le Ministère de la Magie se trouvait lui aussi au palais impérial dans une autre aile de celui-ci. Cependant, le système juridique du pays était bien différent de celui des autres états européens ou américains. Le Ministère ne comptait pas en son sein de cour de justice. Pour les affaires mineures, le tsar envoyait la milice pour faire la loi. Généralement, peu de gens voulaient avoir à faire à celle-ci puisqu'elle était connue pour faire du chantage à ceux qui faisaient appelle à elle. Pour les affaires les plus graves, c’était le tsar qui tranchait et les sentences se résumaient la plupart du temps à des exécutions ou des expulsions du pays. Ainsi, il n’y avait pas de police, ni de système juridique fiable mais aussi pas de prisons sur le territoir.
En résumé, il ne s’agissait en aucun cas d’un système égalitaire. Les pauvres étaient la plupart du temps délaissés, les sangs impurs chassés du pays lors des épurations massives et les sangs purs dominaient le pays de leur richesse et de leur terre. Beaucoup de sangs purs se sentaient invincibles mais la plupart ne vit pas arriver la fameuse révolution de 1970, qui chamboula tout le pays entier et son système politique.

OMAG'OSAN STRANA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omagosan-strana.forumactif.org
Directeur de Durmstrang et Professeur d'Apprentissage de résistance et d'endurance
avatar
Konstantin Wojewodka
Directeur de Durmstrang et Professeur d'Apprentissage de résistance et d'endurance
bad is the new good
Messages : 305
Points : 800
MessageSujet: Re: 5 ❄︎ Le Gouvernement   Ven 27 Mar 2015 - 14:10


Le Gouvernement
Money, power, glory



L'Etat Bulgare après 1970

Un vent de révolte souffla en ce début d’année 1970. Les sangs impurs comme on les appelait qui avaient été pour la plupart chassés du pays et pour les autres massacrés par milliers lors des épurations, décidèrent qu’il était temps de retrouver leurs terres et de mettre à bas les sangs purs en retournant à un système plus équitable et juste. Dirigé par deux grands hommes, M. Brankovich et M. Petrovic, les né-moldus et les sangs-mêlés envahirent le pays, mettant celui-ci à feu et à sang. Sur le chemin, certaines familles de sang-pur furent massacrées à cause des pêchés commis. D’autres en revanche, décidèrent d’aider ces gens qu’ils considéraient comme leurs égaux. Finalement, les réformateurs arrivèrent jusqu’au palais impérial et le tsar ainsi que la plupart des membres du Conseil Suprème furent exécutés sur la place publique de celle-ci, mettant ainsi un terme à au régime dictatorial du tsar.
Le Conseil Suprême fut dont totalement dissolu suite à l’exécution mais aussi à la fuite de plus rares membres. Celui-ci fut remplacé par le Grand Conseil. Cette institution est constituée de politiciens qui sont principalement là pour apporter leurs avis au Trimvirat. Il n’y a cependant pas d’unité d’avis au sein du Grand Conseil et implicitement, la plupart des membres du conseil soutiennent le membre du Triumvirat aillant le sang-pur. Ainsi on retrouve des partis politiques cachés au sein du Grand Conseil.
Les sangs purs quant à eux, essayant de se remettre de cette défaite cuisante, se virent retiré leurs privilèges. Ce revirement de situation déclencha des haines immesurables des sangs purs envers les impurs. Ils se retrouvaient dépossédés par la vermine.
Au niveau du système politique, un Triumvirat se mit en place. On décida que suite à l’histoire du pays, le pouvoir ne devait pas être remis à un seul individu qui pourrait en faire ce qu’il voulait, mais devrait être mis dans les mains de plusieurs sorciers. Trois hommes furent choisis : un sang pur, un sang mêlé et un né-moldu. Les trois sangs furent représentés pour tenter d’apaiser les tensions toujours aussi présentes entre sangs purs et impurs. Ce fameux Triumvirat a pour particularité de prendre les décisions finales concernant le pays mais malheureusement, l’entente entre les trois hommes est particulièrement difficile. De plus, bien que les politiciens essaient de faire peser leur avis sur les trois hommes, c’est essentiellement l’armée qui possède réellement le monopole de l’attention de ces hommes politiques. Ainsi, le Triumvirat ne semble pas être un pouvoir fort mais il s’agit bien de l’armée qui tient le pays ce qui accentue l’idée que la Bulgarie n’est pas un état démocratique à souhait.
Au niveau du système juridique et policier, on retrouve la cour de justice qui a été instaurée après la chute du tsar et qui permet de régler toutes les affaires. C’est d’ailleurs à cause de cette nouvelle institution que les cursus de Politique et Justice Magiques se sont instaurés à Durmstrang, car la Bulgarie se voit être en manque d’avocats et d’hommes de politique pour le gouvernement actuel. Les cas d’emprisonnements se font essentiellement à Azkaban en Grande-Bretagne pour les méfaits les plus graves. Néanmoins, le système se trouve être trop récent et est imparfait sur tous les points. Beaucoup de situations ne sont pas vraiment prises en compte par la justice. Enfin, la milice du gouvernement tsarien a été totalement dissoute pour être remplacée par une brigade policière magique composée d’aurors pour la plupart et faisant principalement régner l’ordre dans le pays, jouant enfin le rôle que la milice aurait dû faire. Malheureusement, on constate que certains membres de l’ancienne milice se sont retrouvés embauchés dans la brigade et tentent de refaire la loi à l’ancienne ce qui montre encore une fois, l’imperfection du système.

OMAG'OSAN STRANA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://omagosan-strana.forumactif.org
Contenu sponsorisé
bad is the new good
MessageSujet: Re: 5 ❄︎ Le Gouvernement   

Revenir en haut Aller en bas
 

5 ❄︎ Le Gouvernement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nego csq visit gouvernement a ma... (rde)
» La neige revient, le gouvernement prévient
» Italie: Chute du gouvernement Prodi...
» gouvernement versus r.s.g.
» Les histoires de cul de la gauche qui vont façonner le gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Omag'osan Strana ::  :: Les Papiers de Zorya :: les Annexes-